Peinture de toiture La Ville-aux-Dames 37700

Votre toit fait terne ? Notre peintre de toiture à La Ville-aux-Dames vous recommande d’appliquer une peinture de toit !

06 21 44 95 35

peinture de toiture La Ville-aux-Dames
peintre de toit La Ville-aux-Dames

Même si vous faites un nettoyage régulier de votre toiture et toutes les réparations qui s’imposent, au fil du temps, les couleurs deviennent plus ternes inéluctablement à cause de la pollution et du soleil entre autres. Afin de redonner tout son éclat à votre couverture, repeindre sa toiture est la solution !

La peinture de toiture a pour effet d’améliorer l’esthétique de celle-ci mais aussi de lui apporter une protection efficace contre les intempéries et les dégradations. Elle reste ainsi en bon état plus longtemps d’autant plus que cette peinture favorise un bon écoulement de l’eau de pluie ce qui évite qu’elle ne stagne et entraîne l’apparition de taches blanches. Cette dernière emmène avec elle les saletés et les poussières, le toit reste propre plus longtemps. De même, elle constitue une isolation phonique et thermique supplémentaire. Repeindre sa toiture a des effets qui vont donc bien au-delà que simplement raviver les couleurs de votre toit.

CONTACTEZ-NOUS AU

06 21 44 95 35

Notre peintre de toiture à La Ville-aux-Dames sélectionne chaque peinture utilisée pour sa qualité et sa durabilité. Il en existe différents modèles dont :

  • Une peinture pour toit en tuiles : Elle se caractérise par son opacité, sa résistance aux UV, aux intempéries, à la pollution et par son étanchéité. Des caractéristiques indispensables pour un usage extérieur.
  • Une peinture de toiten métal : Elle convient pour une application sur un support de bardage prélaqué, en aluminium, en alliage léger. Notre peinture de toit en métal assure un résultat parfait et évite que la rouille ne réapparaisse sur le toit.
  • Une peinture pour toit en fibrociment : Elle est résistante à l’eau, aux intempéries et aux UV mais empêche aussi l’apparition de moisissures.

Notre peintre de toiture à La Ville-aux-Dames intervient sur tous les types de toits quel que soit le matériau qui le constitue. La peinture peut être transparente si vous souhaitez conserver la couleur d’origine et simplement la raviver ou choisir une peinture d’une autre couleur, cela peut être l’occasion de moderniser votre toit. Repeindre sa toiture peut aussi être effectué avec un hydrofuge coloré qui lui favorise son imperméabilité et permet d’en changer la couleur. Notre peintre de toiture à La Ville-aux-Dames vous remettra le devis de peinture de toiture approprié en fonction de votre choix.

Dans tous les cas avant de repeindre sa toiture, la réalisation d’étapes préalables est indispensable. Notre professionnel commence par effectuer un nettoyage de couverture afin de retirer toutes les saletés, taches, poussières présentes en utilisant un appareil haute ou basse pression ou encore une brosse dure et de l’eau. Ensuite, il applique sur le toit un produit de démoussage qui élimine les résidus éventuels de végétation et évite qu’elle ne repousse trop rapidement. Enfin, il peut appliquer la peinture sur le toit en prenant soin d’avoir une couche homogène et d’obtenir un résultat sans défaut.

Vous voulez un devis de peinture de toiture ? Notre peintre de toiture à La Ville-aux-Dames peut vous le faire parvenir dans les plus brefs délais alors faites-lui part de vos envies sans tarder !

[learn_more caption= »Voir + »]

La Ville-aux-Dames

La Ville-aux-Dames (prononcé /la vilo dam/) est une commune française du département d'Indre-et-Loire en région Centre-Val de Loire. Peuplée par 5 175 habitants en 2017 et située entre la Loire et le Cher, La Ville-aux-Dames appartient aujourd'hui à l'agglomération tourangelle.

Probablement occupée depuis le Bronze final, La Ville-aux-Dames apparaît pour la première fois dans les sources au Xe siècle, sous le nom de Villa Dominarum. À cette époque, elle forme un fief dépendant d'Hildegarde, supérieure de l'abbaye de Saint-Loup, située sur le territoire de l'actuelle Saint-Pierre-des-Corps. Au XIe siècle, les habitants de la commune se dotent d'une chapelle de style roman, transformée au XVe siècle en église paroissiale. À la Renaissance, La Ville-aux-Dames est le théâtre de combats qui opposent catholiques et huguenots, avant d'accueillir, entre 1631 et 1684, un temple protestant, finalement détruit sur l'intervention du chanoine tourangeau Joseph Sain. À la Révolution, le curé de la commune, Jean Cartier, est élu député du clergé aux États généraux. Peu de temps après, La Ville-aux-Dames est rebaptisée temporairement Les Sables par les autorités révolutionnaires.

Au XIXe siècle, la commune est transformée en profondeur par l'arrivée du chemin de fer (1845) et par une série de crues (1846, 1856 et 1866), qui inondent son territoire et y déposent de grandes quantités d'alluvions. L'agriculture est alors profondément bouleversée et doit se réorienter. L'élevage bovin se développe et les habitants de la commune reçoivent le sobriquet de « Caillons », du nom du fromage qu'ils fabriquent et vendent à Tours. Le début du XXe siècle voit La Ville-aux-Dames se développer : en 1906, elle se dote du téléphone et, en 1924 de l'électricité. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la commune se situe en zone occupée et, à partir de 1943, l'abbé Jérôme Besnard y organise un réseau de résistance. Après-guerre, La Ville-aux-Dames connaît une forte croissance démographique et perd peu à peu son caractère rural. À partir de 1947, plusieurs clubs de sport voient le jour dans la commune. Surtout, dans les années 1970 et 1980, de grandes infrastructures s'y développent : centre commercial (1973), piscine municipale (1974), école maternelle (1975), bibliothèque municipale (1986) puis centre socio-culturel (1989).

[/learn_more]

Call Now Button06 21 44 95 35 Retour haut de page