Remplacement de tuiles La Ville-aux-Dames 37700

Certaines de vos tuiles sont en mauvais état ? Appelez notre entreprise de couverture à La Ville-aux-Dames sans attendre !

02 46 23 26 50

remplacement de tuiles La Ville-aux-Dames

changement de tuiles La Ville-aux-Dames

Les tuiles présentes sur votre toit ont un rôle important car elles empêchent l’eau de pénétrer dans les combles et donc dans votre habitation. C’est pourquoi, il est indispensable qu’elles constituent un ensemble hermétique et solide qui puisse résister à toutes les intempéries y compris les rafales de vent violentes, les pluies diluviennes, les chutes de grêle intenses… Si l’une d’elles est cassée ou absente, c’est toute l’étanchéité de votre toit qui en pâtit. Alors, n’hésitez plus à appeler notre entreprise de couverture à La Ville-aux-Dames pour un changement de tuiles !

Avant de pouvoir commencer les travaux, notre couvreur à La Ville-aux-Dames doit commencer par faire une inspection minutieuse de votre toit afin de repérer les éventuelles fuites d’eau. Pour cela, il commence par se rendre sous les combles dans le but de détecter la présence d’humidité. Puis, il monte sur le toit pour finaliser son diagnostic. Grâce à cette étude de votre couverture, il peut établir un devis de remplacement de tuiles.

CONTACTEZ-NOUS AU

02 46 23 26 50

Ensuite, notre couvreur à La Ville-aux-Dames peut se concentrer sur le changement de tuiles à proprement parler. Il commence par dégager la tuile à remplacer ou son emplacement si elle est absente, en soulevant les tuiles adjacentes à l’aide de cales. Si la tuile est clouée, il doit scier le clou. Puis, il réalise de légers mouvements de va-et-vient pour libérer la tuile en prenant garde de ne rien abîmer. Il peut alors mettre la nouvelle en place en veillant à ce que les tenons s’emboîtent correctement et que la tuile s’intègre parfaitement dans sa rangée. Il peut alors retirer les cales et si la tuile précédente était clouée, il cloue également la nouvelle.

Notre couvreur à La Ville-aux-Dames va utiliser cette technique pour chaque changement de tuiles à réaliser jusqu’à ce que vous retrouviez de nouveau un toit sans défaut. Cependant, s’il y a de nombreuses tuiles à changer notamment suite à une catastrophe naturelle comme une tempête, notre professionnel pourra mettre en place un bâchage d’urgence afin de vous protéger des intempéries en attendant que vous ayez l’accord de votre assurance pour la réalisation des travaux.

Outre le remplacement de tuiles, notre entreprise de couverture à La Ville-aux-Dames intervient également sur les toits en ardoise pour procéder au remplacement de celles-ci quand elles ont subi des dégradations. Il adapte alors sa méthode à ce matériau. En effet, dans ce cas, il doit retirer les attaches afin de libérer l’ardoise avant de mettre la nouvelle en place qu’il doit fixer sur la volige à l’aide d’un crochet. Puis, il remet les attaches pour que l’ardoise tienne solidement en place.

Notre couvreur à La Ville-aux-Dames a toutes les compétences requises pour un changement de tuiles ou d’ardoises pour lesquelles il maîtrise parfaitement la technique. Alors, si vous avez des ardoises absentes ou dégradées, appelez notre entreprise de couverture à La Ville-aux-Dames pour la réalisation des travaux et obtenir un devis de remplacement de tuiles.

Voir +

La Ville-aux-Dames

La Ville-aux-Dames (prononcé /la vilo dam/) est une commune française du département d'Indre-et-Loire en région Centre-Val de Loire. Peuplée par 5 175 habitants en 2017 et située entre la Loire et le Cher, La Ville-aux-Dames appartient aujourd'hui à l'agglomération tourangelle.

Probablement occupée depuis le Bronze final, La Ville-aux-Dames apparaît pour la première fois dans les sources au Xe siècle, sous le nom de Villa Dominarum. À cette époque, elle forme un fief dépendant d'Hildegarde, supérieure de l'abbaye de Saint-Loup, située sur le territoire de l'actuelle Saint-Pierre-des-Corps. Au XIe siècle, les habitants de la commune se dotent d'une chapelle de style roman, transformée au XVe siècle en église paroissiale. À la Renaissance, La Ville-aux-Dames est le théâtre de combats qui opposent catholiques et huguenots, avant d'accueillir, entre 1631 et 1684, un temple protestant, finalement détruit sur l'intervention du chanoine tourangeau Joseph Sain. À la Révolution, le curé de la commune, Jean Cartier, est élu député du clergé aux États généraux. Peu de temps après, La Ville-aux-Dames est rebaptisée temporairement Les Sables par les autorités révolutionnaires.

Au XIXe siècle, la commune est transformée en profondeur par l'arrivée du chemin de fer (1845) et par une série de crues (1846, 1856 et 1866), qui inondent son territoire et y déposent de grandes quantités d'alluvions. L'agriculture est alors profondément bouleversée et doit se réorienter. L'élevage bovin se développe et les habitants de la commune reçoivent le sobriquet de « Caillons », du nom du fromage qu'ils fabriquent et vendent à Tours. Le début du XXe siècle voit La Ville-aux-Dames se développer : en 1906, elle se dote du téléphone et, en 1924 de l'électricité. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la commune se situe en zone occupée et, à partir de 1943, l'abbé Jérôme Besnard y organise un réseau de résistance. Après-guerre, La Ville-aux-Dames connaît une forte croissance démographique et perd peu à peu son caractère rural. À partir de 1947, plusieurs clubs de sport voient le jour dans la commune. Surtout, dans les années 1970 et 1980, de grandes infrastructures s'y développent : centre commercial (1973), piscine municipale (1974), école maternelle (1975), bibliothèque municipale (1986) puis centre socio-culturel (1989).

Call Now Button02 46 23 26 50