Tours, ville d’art et d’histoire

Couvreur à Tours

L’hôtel de ville de Tours sur la place Jean-Jaurès.

Tours est une commune de l’ouest de la France, dans le département de L’Indre-et-Loire, située sur les rives du Loire et du Cher. Elle constitue la plus grande commune, la plus grande communauté urbaine et la plus grande aire urbaine de toute la région Centre-Val de Loire. Elle constitue donc la ville la plus importante de cette région.

 

À l’origine, la ville fondée par Auguste est une ancienne cité des Turones qui se nommait alors Caesarodunum. Elle s’impose comme la capitale de la IIIe Lyonnaise possédant l’un des plus grands amphithéâtres sous l’empire romain puis comme sanctuaire national à l‘époque mérovingienne avant de devenir la capitale du Comté de Tours qui sera ensuite la Touraine. Elle est aussi la première ville concernant l’industrie de la soie sous Louis XI, la capitale royale lors du règne des Valois grâce aux célèbres châteaux de la Loire, ville d’art avec l’école de Tours et capitale de la loyauté pendant les guerres de religion puis elle est devenue une ville de repli en juin 1940, ce qui lui a valu d’être partiellement détruite. Il est possible de retracer l’histoire de Tours grâce aux lieux et monuments disséminés dans la ville. L’habitat datant d’avant le XIXe siècle est ainsi regroupé dans le Vieux Tours constitué du quartier de la cathédrale Saint-Gatien et du quartier de Chateauneuf caractérisé par ses fortifications. Par ailleurs, entre la place Saint-Pierre-des-Corps et la place Sainte-Anne à la Riche, il est encore possible de voir d’anciens faubourgs.

De par son passé et son histoire forte, Tours est classée ville d’art et d’histoire inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Son centre historique est l’un des mieux conservés possédant de nombreux édifices visibles dans les quartiers historiques comme la cathédrale Saint-Gatien, la chapelle Saint-Libert ou encore le château de Tours. En tout, elle compte 160 monuments historiques et 10 sites classés. Et les quartiers anciens présentent de multiples hôtels particuliers comme celui de Jean Briçonnet, des Ducs de Touraine, de Robin Quantin, de Jean Galland, la maison de Tristant l’Hermite…

Tours, par son emplacement entre La Loire et Le Cher se distingue par la présence de nombreux ponts implantés dans la commune qui sont de diverses époques et attestent eux aussi de son histoire. Parmi eux, on peut citer le double pont de Saint-Cosme, le pont Napoléon, le pont Wilson, le pont Mirabeau, la passerelle le Fil d’Ariane, le pont d’Arcole accolé au viaduc de Rochepinard…

Mais, la ville se caractérise également par la présence d’une cinquantaine de parcs et jardins. Les plus connus d’entre eux sont le jardin botanique de Tours sur le boulevard Tonnellé, le jardin de la Grenouillère qui est le plus récent, l’écoquartier de Monconseil d’un hectare. Une présence des espaces verts qui vaut à Tours d’arriver souvent en tête du classement des villes et villages fleuris. Elle a reçu 4 fleurs pour la distinction ville fleurie et a reçu une médaille d’or au concours « entente florale » grâce à la qualité de ses parcs et jardins.

Le domaine du bâtiment fait partie intégrante du paysage économique de la ville. De nombreux artisans spécialisés dans tous les corps de métier y sont installés. Vous n’aurez aucun mal à trouver un bon menuisier, un maçon, un charpentier Tours, un couvreur Tours… que ce soit pour une construction ou pour une rénovation de toiture à Tours par exemple.

 

 

Call Now Button02 46 23 26 50