Installation de dessous de toit La Ville-aux-Dames 37700

Vos débords de toit ont besoin d’être rénovés ? Notre entreprise de couverture à La Ville-aux-Dames peut mettre en place des dessous de toit !

06 21 44 95 35

réparation de toit La Ville-aux-Dames
entreprise de couverture La Ville-aux-Dames

Si une toiture a pour rôle principal d’apporter une protection efficace contre les intempéries aux occupants d’un logement, elle doit aussi être esthétique et constituer un ensemble harmonieux avec les façades et les menuiseries d’un logement. Afin de parfaire cet aspect visuel, notre entreprise de couverture à La Ville-aux-Dames vous conseille de mettre en place un habillage de dessous de toit !

Un débord de toit habillé est plus esthétique en créant une harmonie entre les menuiseries, le bardage et la sous-toiture mais le dessous de toit présente aussi l’intérêt d’apporter une protection supplémentaire contre les oiseaux ainsi que contre les déperditions de chaleur. De plus, un habillage de sous-toiture limite la pénétration du vent. Il présente donc de multiples intérêts.

CONTACTEZ-NOUS AU

06 21 44 95 35

Notre entreprise de couverture à La Ville-aux-Dames vous recommande le dessous de toit en PVC qui a de nombreux avantages comme :

  • Une excellente résistance qui lui confère une longue durée de vie
  • Une grande légèreté qui rend sa manipulation plus aisée
  • Une robustesse exceptionnelle face aux chocs
  • Une inflammabilité moindre
  • Un entretien facile
  • Une résistance aux UV qui permet au dessous de toit de conserver sa couleur d’origine au fil des années

Par ailleurs, ce matériau a l’avantage d’être plus abordable que le bois et facile à moduler. Si vous aimez particulièrement le bois, le compromis peut être de mettre en place un lambris PVC qui a l’aspect du bois. En effet, celui-ci existe en de nombreux coloris et peut revêtir différents aspects afin de s’adapter à votre style qu’il soit contemporain ou classique. Faites part de vos envies à notre couvreur à La Ville-aux-Dames, il saura vous diriger vers le modèle de lambris en PVC qui convient le mieux en fonction de vos goûts.

Une fois votre choix arrêté, notre couvreur à La Ville-aux-Dames se charge de la pose de l’habillage de toit en PVC. Sa fixation se fait par vissage soit sur la charpente soit sur des tasseaux ou des cales dans les cas où notre couvreur à La Ville-aux-Dames doit ajuster les niveaux par rapport à la planche de rive par exemple. S’il est possible de le poser de façon parallèle ou perpendiculaire au mur, notre professionnel privilégie la seconde option qui a un rendu plus esthétique. Ensuite, les lambris s’emboîtent les uns dans les autres afin de cacher les vis de fixation. Et, pour une finition parfaite en bordure, notre entreprise de couverture à La Ville-aux-Dames recommande d’ajouter des accessoires de finition comme des profilés spécifiques qui peuvent servir de rail de guidage et assurent une esthétique sans défaut.

Les dessous de toit sont d’une grande importance pour le visuel, le renforcement de l’isolation et la protection contre les oiseaux alors si vous souhaitez bénéficier d’un habillage de sous-toiture de qualité et d’une pose professionnelle, appelez notre entreprise de couverture. Nous conviendrons d’un rendez-vous rapidement et vous remettrons un devis pour dessous de toit à La Ville-aux-Dames  !

[learn_more caption= »Voir + »]

La Ville-aux-Dames

La Ville-aux-Dames (prononcé /la vilo dam/) est une commune française du département d'Indre-et-Loire en région Centre-Val de Loire. Peuplée par 5 175 habitants en 2018 et située entre la Loire et le Cher, La Ville-aux-Dames appartient aujourd'hui à l'agglomération tourangelle.

Probablement occupée depuis le Bronze final, La Ville-aux-Dames apparaît pour la première fois dans les sources au Xe siècle, sous le nom de Villa Dominarum. À cette époque, elle forme un fief dépendant d'Hildegarde, supérieure de l'abbaye de Saint-Loup, située sur le territoire de l'actuelle Saint-Pierre-des-Corps. Au XIe siècle, les habitants de la commune se dotent d'une chapelle de style roman, transformée au XVe siècle en église paroissiale. À la Renaissance, La Ville-aux-Dames est le théâtre de combats qui opposent catholiques et huguenots, avant d'accueillir, entre 1631 et 1684, un temple protestant, finalement détruit sur l'intervention du chanoine tourangeau Joseph Sain. À la Révolution, le curé de la commune, Jean Cartier, est élu député du clergé aux États généraux. Peu de temps après, La Ville-aux-Dames est rebaptisée temporairement Les Sables par les autorités révolutionnaires.

Au XIXe siècle, la commune est transformée en profondeur par l'arrivée du chemin de fer (1845) et par une série de crues (1846, 1856 et 1866), qui inondent son territoire et y déposent de grandes quantités d'alluvions. L'agriculture est alors profondément bouleversée et doit se réorienter. L'élevage bovin se développe et les habitants de la commune reçoivent le sobriquet de « Caillons », du nom du fromage qu'ils fabriquent et vendent à Tours. Le début du XXe siècle voit La Ville-aux-Dames se développer : en 1906, elle se dote du téléphone et, en 1924 de l'électricité. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la commune se situe en zone occupée et, à partir de 1943, l'abbé Jérôme Besnard y organise un réseau de résistance. Après-guerre, La Ville-aux-Dames connaît une forte croissance démographique et perd peu à peu son caractère rural. À partir de 1947, plusieurs clubs de sport voient le jour dans la commune. Surtout, dans les années 1970 et 1980, de grandes infrastructures s'y développent : centre commercial (1973), piscine municipale (1974), école maternelle (1975), bibliothèque municipale (1986) puis centre socio-culturel (1989).

[/learn_more]

Call Now Button06 21 44 95 35 Retour haut de page